ÉCONOMIES D'ÉNERGIE

Aucun autre composant d'une maison n'affecte la consommation d'énergie et le confort autant que les fenêtres. Vos fenêtres perdent plus de chaleur par pied carré en hiver, et captent plus de chaleur en été que vos murs ou votre toit. Pour épargner de l'énergie et de l'argent, voici ce que vous devez savoir. . .
 

low-e-summer

Verre écoénergétique à faible émissivité

Maintient l'air chaud à l'extérieur en été et à l'intérieur en hiver!
low-e-winter
 
Par temps plus chauds, le verre écoénergétique à faible émissivité reflète le rayonnement solaire (celui provenant directement du soleil) et le rayonnement de grandes longueurs d'onde et l'énergie thermique (par exemple provenant d'un trottoir ou de l'allée), il permet pourtant toujours à la lumière visible de traverser..
 
Par temps plus frais, le verre écoénergétique à faible émissivité réfléchit la CHALEUR RAYONNANTE de la PIÈCE à nouveau vers celle-ci, tout en permettant à un degré important de lumière visible de passer par la fenêtre pour ajouter davantage de chaleur additionnelle à la pièce.
 
 
 
 

La glace, la neige, le vent, la pluie, la chaleur et l'humidité. Montréal connaît les plus difficiles conditions climatiques! Ce n'est qu'un autre des raisons pour penser plus soigneusement au choix des fenêtres de votre maison.

D'autant plus qu'elles peuvent compter jusqu'à de 30 p. cent de la consommation annuelle d'une maison typique.

Pour contribuer à rendre votre maison écoénergétique, les Industries Martin emploient les toutes dernières et les meilleures options des technologies écoénergétiques. Parmi celles-ci, on retrouve notamment la faible émissivité, l'argon, les techniques les plus avançées de coupe-froid et bien plus.

Par exemple, passer de fenêtres à carreau simple ou de châssis endommagés à des fenêtres à double vitrage à faible émissivité avec les châssis isolants améliorera considérablement votre confort. En outre, les fenêtres écoénergétiques économisent la chaleur par temps froid, protègent l'ameublement contre la décoloration, réduisent l'infiltration de l'air extérieur, isolent le bruit, permettent à l'air frais d'entrer et empêchent les éblouissements. Imaginez, tout cela dans une seule fenêtre

L'essentiel des fenêtres

Pendant la période de chauffe, il y a une grande différence entre la température de l'air intérieur et celle de l'air extérieur. L'air frais descend et l'air chaud monte. Si une fenêtre est froide tandis que l'air intérieur est chaud, une certaine tendance consistant à ce que le verre de la fenêtre refroidisse l'air adjacent. Tandis que l'air chaud frappe la surface de la fenêtre, qui elle est fraîche, l'air chaud est refroidi et descend vers le plancher, ce qui cause des courants d'air.

Pendant la période de refroidissement, bien que la température de l'air extérieur semble chaude à 30°C et plus, les différences entre la température extérieure, celle à l'intérieur, et celle du corps sont beaucoup moins importantes. Ceci ralentit le mouvement d'air, ainsi les courants d'air sont beaucoup moins notables.

Ce que beaucoup de gens perçoivent comme étant des courants d'air, est en fait une combinaison de l'air frais se déplaçant vers le bas et d'une perte de chaleur en raison du rayonnement thermique de leur peau chaude contre la surface froide du verre. (N'oubliez pas que pour les fenêtres à carreau simple, la surface intérieure du verre est plus près de la température extérieure que celle de la température intérieure.) La condensation peut également constituer un problème sur des fenêtres à carreau simple lorsque la température de l'air extérieur est basse et la température et l'humidité à l'intérieur sont importantes. QUOI FAIRE ?....